Photos d'ici et d'ailleurs

Détente

 

Comme de longs filaments d'or

Déchirant la fraîcheur du matin,

Scintillant sur la rosée qui dort,

Le soleil étire ses rayons, câlin !

 

Un nuage drapé de velours

Glisse au dessus des joncs,

Attentif à l'éveil du jour

Que caresse l'Aquilon.

 

L'on peut entendre le bois chanter,

Dans le souffle chaud de sa voix

Apercevoir le pinson monter

Son nid, sous le chaume d'un toit.

Je m'étire enfin serein.

Quand la nuit fut trop rude,

Le jour m'offre son matin

Pour effacer ma lassitude.

 

 

Marcel Maison